Maternité

Sophie

 On se croise, on se recroise, la demande est là… Puis quelques rendez-vous manqués, le mauvais temps, l’enfant pas prêt ou surtout la mère que je suis, non je n’était pas prête avant… Et le jour arrive, le jour de la rencontre entre nous trois. Son grand sourire, sa joie de vivre elle est là. Je me dis, « parfait, le travail à acter est fait ! ».

  Et oui, incroyable mais juste par sa présence, le moment qu’on s’est donné d’attendre, la rencontre au bon moment, j’avais l’impression que les choses rentraient dans l’ordre. On prend donc le temps de discuter et je me sens d’une humeur encore plus joyeuse. J’ai, du coup, très envie d’aller à contre pied du connu pour les photos… J’ai envie de rigoler.

  Et c’est ainsi qu’en tant que professionnelle, elle m’a dit, « Ouah, vas-y mets toi dans des situations du quotidien drôle, là où tu te sens bien et amusons-nous ! ». Par une belle après midi ensoleillée, mon bébé et moi, nous nous sommes rencontré dans l’échange d’être le sujet photographié du jour. Par après accepter l’image de soi après un petit bout, ne l’oublions pas ! J’ai mis quelques mois encore avant de regarder les photos. Je la remercie donc pour ce moment partagé, ce moment arrivé quand il le fallait, ce temps accordé. Et c’est un instant de vie précieux qu’elle m’a aidé à exprimer au travers de l’image, magie

Femmes rituels et santé

Barbara Mourin

 Rester debout… Au seuil de la cinquantaine, la tempête souffle à nouveau. Serais-je, comme le soupçonnent mes proches, à nouveau sous le coup d’une récidive de ce mal mystérieux, sorte de « maladie orpheline » des émotions, qui m’a assaillie tout au long de ma vie de femme ? Cette inconstance qui, à en croire mon entourage, n’est que le signe d’un trouble plus profond ?

  Etres aimés et aimants, vous vous méprenez. Je ne suis ni folle, ni possédée. Je suis simplement dépositaire d’une vérité absolue : il y a urgence à vivre, c’est cette vérité qui m’anime et me pousse à poser des choix difficiles, radicaux et sans concessions… Ne croyez pas que l’insouciance et la légèreté accompagnent mes décisions : je les prends en faisant le pari que l’une et l’autre apparaîtront, après coup, pour embellir ma vie. Poser le choix, changer de cap, rompre, est difficile, douloureux, mais aussi empreint de la nécessité d’aller au plus près de soi-même. Ce que je suis, ce que je ressens à cet instant précis, Virginie Delattre a pu le saisir, bien plus que les mots ne pourraient l’exprimer.

  Je garde ces photographies en permanence à portée de regard, dans un petit format, tout contre moi. Quand je doute, quand je flanche, elles me remettent debout, me rappellent pourquoi j’ai choisi de laisser, à nouveau, souffler la tempête.

Femmes rituels et santé

Monique

 J'ai écrit ce poème un jour de déprime après une ultime opération .....

"Mutilée........ miroirs voilés sur mon corps mutilé
Sentir ton regard sur mon sein lacéré
Sentir la caresse de tes mots
Entendre ta voix apaiser mes doutes
Et m'endormir enfin dans la chaleur de ton amour"

  Il a fallu le talent et l'oeil artistique de Virginie pour qu'enfin les voiles se déchirent et que j'ose me regarder et me découvrir à nouveau femme.

Femmes rituels

Véronique Guérin

 Le contact avec Virginie est empreint d'aisance et de naturel. D'où la transparence lorsque nous lui offrons nos "formes". Elle joue avec la lumière et nous la regardons tout simplement. Elle prend le temps de la discussion, de la rencontre et l'instant d'après, elle nous perce de son art.

  Beau moment de complicités féminines .

Témoignage

Valérie Schupp

 Mon expérience avec Virginie .......

La photo

Une femme qui fait naître sur l'image celle que nous sommes en nous,parfois enfuie profondément ........ Secrètement.........
L'humain ....

Une personne unique et indescriptible dont le monde manque cruellement !! Je recommencerai cette expérience avec elle avec grand plaisir
Merci Virginie !!

Photographie sociale

Marie Laurence Delforge
Directrice de L'asbl Pourquoi Pas Toi

 Lors de la construction de l'asbl, nous avons d'abord analysé les problèmes émis par nos futurs partenaires et en créant nos activités nous avons répondu à des besoins bien précis [...]

  Nous travaillons également avec les notions de citoyenneté, de responsabilités, d'être actif de sa propre vie, avoir un esprit critique et enfin être solidaire. Face à ces constats, nous avons eu envie de faire appel au travail de Virginie pour les deux monde de L’ASBL . Nous voulons mettre en évidence les difficultés du public fragilisé et de permettre une visualisation face à la photo pour mettre en évidence l'image de chacun. Virginie répond tout à fait aux valeurs et actions de notre centre.

 Elle apporte également un soutien important dans l’élaboration de nos projets. Virginie a la capacité grâce à son objectif photo de mettre " L'AUTRE" dans la lumière. C'est l’objectif premier de L’ASBL. Notre collaboration est solide depuis le début et elle fait partie prenante de notre équipe. Toujours présente, soucieuse du bien être de l'autre, ses photos donnent un réel coup de soleil à toutes personnes qui la rencontre. Merci à elle.